Nyepi : le jour du silence à Bali

Lors de votre voyage sur-mesure à Bali, vous remarquerez que l’île des Dieux se démarque du reste de l’Indonésie par ses traditions hindoues qui perdurent. C’est d’ailleurs cette forte culture qui attire chaque année un nombre croissant de voyageurs.

nyepi-voyage-bali

A Bali, l’hindouisme est imprégné dans le décor. Les Balinais font chaque jour leurs offrandes et les fêtes et cérémonies sont nombreuses. Parmi les fêtes locales, le Nyepi est certainement la plus impressionnante. Si vous prévoyez de voyager à Bali entre Mars et Avril, vous aurez certainement l’occasion de le célébrer. Mais le Nyepi qu’est que c’est ? Cette année il a lieu le 28 Mars.

Nyepi, un jour de fête unique au monde

Le Nyepi célèbre le nouvel an du calendrier Saka. A l’inverse de notre saint Sylvestre où musique et jovialités sont à l’honneur, les Balinais commencent cette nouvelle année par une journée de jeûne et de silence. La lumière et le bruit sont interdits, et tout le monde doit rester chez soi.

Il n’est donc pas question aux touristes de sortir de leur hôtel ce jour-ci. D’ailleurs, même l’aéroport de Bali ferme ses portes durant cette occasion ! Les seules personnes autorisées à sortir sont : les services médicaux ainsi que les Pecalang (sorte de milice religieuse locale) qui surveillent que tout le monde respecte bien les règles.

Pour votre voyage sur-mesure à Bali, si vous êtes sur place au moment du Nyepi, notre agence de voyage à Bali vous orientera vers un hôtel où vous pourrez profiter de tout le confort nécessaire pour passer cette fête dans les meilleures conditions.

 Folklore autour du Nyepi

Un mois avant la date du Nyepi, vous pouvez observer les petits et les grands fabriquer de grandes statues en papiers mâchés à l’effigie de monstres que l’on appelle « Ogoh Ogoh ». Ces grandes statues qui atteignent parfois 4 ou 5 mètres de haut sont en fait des représentations de démons.

Le folklore local veut qu’à la veille du Nyepi, Yama « seigneur des enfers », lâche une horde de démons sur Bali. Ainsi pétards, bruits de casseroles et (à la tombée de la nuit) les Ogoh Ogoh sont présents à tous les carrefours, le temps d’une superbe procession. Les enfants adorent ! Selon certains, les Ogoh Ogoh serviraient à faire peur aux démons. D’autres disent qu’ils servent à les apaiser. Quoi qu’il en soit, cette fête de rue est organisée pour les éloigner de Bali.

Lorsque tout est terminé, tout le monde rentre chez soi et se terre dans le silence,  dès 6 h du matin et ce jusqu’au lendemain. En effet, il est raconté ici que durant tout le Nyepi les démons survolent l’île des Dieux et si ils ne voient, ni entendent personne, ils retourneront d’où ils viennent sans faire d’histoires. Ainsi Bali est protégée des Dieux. « Légende » vous direz ! Peut-être pas…

Mon premier Nyepi à Bali

Ma première année à Bali, je vivais dans une petite résidence d’expatriés situé en plein cœur d’un quartier populaire balinais. Même si je ne suis pas hindou ni spécialement croyant, je sais que le jour du silence est très important ici et qu’il faut absolument respecter les règles. Je me suis donc levé avant l’aube pour cuisiner le repas de la journée et suis retourné me coucher.

A mon réveil, il y avait énormément de bruit dans la résidence. Quelqu’un jouait dans la piscine, parlait fort et riait aux éclats ! Moi qui ne suis pas hindou j’étais outré par le comportement de mon voisin. Je n’ose imaginer ce que les balinais devaient ressentir… Malgré tout, personne ne lui fit de remarque et il continua… Ce vacarme dura plusieurs heures avant de s’arrêter net.

Je regardai alors par la fenêtre et vis une ambulance arriver ! Mon voisin s’était ouvert la tête (tout seul) et fut accompagné d’urgence à L’hôpital.

« Hasard » me direz-vous ?

Une autre chose m’a également marqué ce jour-là : à la nuit tombée, l’île de Bali est plongée dans le noir absolu ! D’habitude il y a tellement de lumière qu’il est difficile d’observer les étoiles. Mais en ce soir de Nyepi, le ciel brillait de mille feux !

 

Recevoir tous nos articles !

Consultez notre Blog Vietnam

guide-pays
Share This