Quoi manger au Vietnam ?

Cuisine Vietnamienne 

Voyager au Vietnam c’est découvrir des saveurs raffinées et légères. Influencée par la culture chinoise et française, la cuisine Vietnamienne est probablement la plus recherchée d’Asie du Sud-Est. Grâce à l’utilisation d’une multitude d’herbes fraîches et de condiments, vous découvrirez tout au long de votre séjour sur-mesure au Vietnam des mélanges de saveurs nouvelles.

Parmi les condiments les plus utilisés, vous trouverez le fameux Nuoc-Mâm. Cette sauce aux anchois fermentés est utilisée presque systématiquement dans tous les plats vietnamiens. La pâte de crevettes est elle aussi un classique. Elle relève la saveur des bouillons. Les herbes fraîches aromatiques en tous genres sont presque tout le temps présentes dans les plats vietnamiens. En petite quantité, les épices aromatiques sont également utilisées. Même si la cuisine Vietnamienne est réputée comme peu piquante, certaines recettes du centre du Vietnam sont très épicées. Demandez donc à votre guide local francophone avant de commander. Surtout si vous voyagez au Vietnam avec des enfants.

Au niveau du prix des repas au Vietnam, comme partout en Asie les restaurants de rue sont les moins onéreux. Comptez entre 1€ et 2 € par repas. Dans un restaurant de classe moyenne vous ne mangerez probablement pas pour plus de 5€. Enfin pour un restaurant gastronomique Vietnamien digne d’un étoilé en France, le prix par personne ne devrait pas dépasser les 30€. Bien sûr  ce ne sont que des tarifs indicatifs et les prix sont variables d’un restaurant à un autre. En somme, un circuit sur-mesure touristique et gastronomique vous attend dans ce magnifique pays d’Asie du Sud-Est.

Au Vietnam, chacune des 3 régions (nord, centre et sud) se distingue par des saveurs particulières.

Au nord du Vietnam, la cuisine est réputée diététique et peu sucrée. Ici la cuisine ne pique pas et même si certains plats sont à base de viande, les fruits de l’agriculture en eau douce sont souvent à l’honneur.  Parmi les plats les plus populaires il y a :

  • Le Pho : soupe à base de nouilles de riz et de bœuf (parfois des abats), de soja servie dans un bouillon de bœuf aromatisé d’épices (qui ne pique pas) et d’herbes aromatiques. C’est le plat le plus commun du Vietnam. Il est principalement consommé au petit déjeuner mais on peut en manger à n’importe quelle heure.
  • Cha gio : ce sont les fameux nems que l’on retrouve en France. Constitué  de vermicelles de riz, de porc, de crabes, de soja, de légumes, champignons et d’herbes fraîches, le tout enroulé dans une galette de riz puis frit. C’est un délice !
  • Ca kho : c’est du poisson au caramel avec un peu de piment. Très simple à préparer et succulent !
  • Gio lua : le fameux pâté de porc vietnamien…
  • Mi xao : les nouilles frits aux légumes et viandes ou fruits de mer divers.

Au centre du Vietnam la cuisine est réputée comme plus piquante qu’ailleurs. Hué étant la capitale Impériale du Vietnam, la diversité des plats locaux est exceptionnellement variée. Nous citerons parmi les spécialités culinaires du centre du Vietnam :

  • Banh bot loc : ce sont de délicieux beignets à base de farine de tapioca, cuit à la vapeur et farcis de crevettes.
  • Bun Bo Hue : c’est la soupe traditionnelle de la cité Impériale. Comme le Pho elle est constituée de nouilles de riz et de bœuf.
  • Banh Bao Vac ou White roses : ce sont de délicieux raviolis à la pâte de riz farcis au porc ou à la crevette et servis avec une délicieuse sauce.
  • Banh Xeo : ce plat traditionnel de Hoi an est constitué de crêpes salées au curcuma que l’on fourre avec des crevettes, du porc et du soja. Un délice !

Le sud du Vietnam

Influencés par la cuisine cambodgienne, thaïlandaise et chinoise, les plats du sud du Vietnam sont plus sucrés que dans les deux autres régions. Ici les produits de la mer sont à l’honneur et les poissons séchés en tous genres sont monnaie courante. Dans le sud, la noix coco est souvent présente dans la composition des plats.

Parmi les plats les plus réputés de la cuisine du Sud du Vietnam nous citerons :

  • Goi Cuon : ce sont les fameux rouleaux de printemps que nous retrouvons souvent en France. Ces rouleaux transparents de galette de riz aux légumes frais, à la crevette et parfois au porc sont parfaits pour les petits creux.
  • Com tam : ce plat est le plus populaire du sud du Vietnam. Composé de brisure de riz, d’un morceau de viande, (souvent du porc parfois accompagné d’un œuf) servi avec des légumes en saumure et du concombre frais, le Com tam se mange à n’importe quelle heure.
  • Banh Mi : c’est un sandwich baguette garni avec de la carotte, du concombre, du radis, de la coriandre et souvent de viande de porc. Parfait pour manger sur le pouce au Vietnam.
  • Hu tieu : est une soupe de Ho chi minh Ville. Elle est traditionnellement composée de nouilles au tapioca, d’un bouillon de porc et de viandes de porc et d’herbes fraîches mais plusieurs déclinaisons existent désormais…
Share This