La religion au Vietnam

Les religions et coutumes au Vietnam

Depuis des siècles, le Vietnam est un pays fortement influencé par des valeurs qui combinent bon nombre de croyances populaires.

Néanmoins 3 religions au Vietnam sortent du lot : le bouddhisme, le confucianisme et le taoïsme.

Les croyances populaires au Vietnam et le culte des ancêtres

Pour les Vietnamiens, il n’y pas de séparation entre le monde des vivants et celui des morts. Ainsi, pour les locaux, un ancêtre décédé il y a des siècles, reviendra toujours parmi les vivants durant les fêtes et au jour d’anniversaire de sa mort. Dans la croyance populaire les esprits suivent l’existence de leurs descendants, ils les protègent.

Dans chaque maison Vietnamienne, l’autel des ancêtres occupe une place importante. Il est méticuleusement honoré lors d’événements particuliers du foyer. Lorsqu’un membre de la famille décède, la tradition est de se mettre un ruban blanc autour de la tête, couleur de deuil au Vietnam. 

Le bouddhisme au Vietnam

Le bouddhisme est la religion principale du pays, il s’est très vite répandu parmi la population et a exercé une grande influence sur la vie sociale des vietnamiens.

Lors de votre voyage sur-mesure au Vietnam vous remarquerez au moins, un lieu de culte dans chacune des villes. Les temples et pagodes ont une architecture similaire à ceux de la Chine : leurs toitures sont finement sculptées et rebiquent aux extrémités. Selon l’époque où le temple et/ou pagode a été construit, il est de religion bouddhiste, confucianiste ou taoïste.

Le confucianisme au Vietnam

Le confucianisme provient de la culture chinoise, il est considéré comme une philosophie morale fondée par Confucius.  Il s’agit d’une forme de sagesse basée sur la bienveillance, la correction morale, et l’amour de son prochain. Ces 5 vertus sont l’humanisme, l’équité, l’urbanité, l’intelligence et l’honnêteté.

La préoccupation majeure du confucianisme est de remédier aux désordres sociaux causés par le fort désir de réussite social de l’homme. La solution de Confucius est de construire une société paisible et stable à l’image d’une famille bien hiérarchisée autour du père.

Le taoïsme au Vietnam

Le taoïsme est avant tout une très belle leçon de sagesse, à la recherche d’une voie pour accéder aux forces harmonieuses de l’Univers. Il est né en Chine par le philosophe Lao Tseu, également appelé Thai Thuong Lao Quan qui signifie « le vieux sage ». Comprendre le taoïsme n’est pas évident. Est-ce une philosophie de vie ou une religion à proprement parlé ? Telle est la question…

Le monde est régi par 2 principes contradictoires : le yin et le yang, qui sont le « am » et le « duong » en vietnamien. Le yin/am représente la féminité, l’obscurité, le passif et le mou. Le yang/duong au contraire incarne la masculinité, la clarté, la créativité et le dure. L’harmonie du yin et du yang ont donné le taoïsme.

L’influence taoïste que vous remarquerez sans doute lors de votre circuit au Vietnam, consiste à orner les toits des temples par des dragons et des démons.

Le catholicisme, quant à lui a été introduit plus tardivement et est pratiqué par 7% de la population. Le Vietnam est le second pays catholique d’Asie du Sud-Est, après les Philippines. Depuis l’arrivée du communisme, le culte est autorisé mais surveillé. Les messes et les rites sont soumis à l’autorisation du gouvernement.

Essentiellement auprès de la jeune génération, l’influence des religions au Vietnam s’est amoindrie depuis l’arrivée du communisme en 1975. Néanmoins, lors de votre séjour au Vietnam, vous remarquerez le nombre incalculable de pagodes et de temples, d’autels dans les boutiques et restaurants et sentirez l’odeur omniprésente de l’encens partout dans le pays.

Les us et coutumes du Vietnam

Afin que votre voyage au Vietnam se déroule au mieux, voici quelques astuces à adopter avec les vietnamiens :

– ne pas s’énerver ! Même en cas de fort désaccord, il faut savoir rester calme. S’énerver en public ne se fait absolument pas.

– on ne touche pas la tête d’un enfant. Lorsque vous êtes assis, il faut éviter de pointer son pied vers quelqu’un. Cela est mal vu.

– adopter une tenue vestimentaire correcte dans les temples. Il ne faut pas avoir les jambes et épaules découvertes. La plus part du temps il faut se déchausser avant d’entrer dans le temple ou pagode, vous le verrez aux nombreuses chaussures devant !

– se déchausser pour rentrer dans une maison après y avoir été invité.

– si vous êtes invité chez un vietnamien, il est de coutume de lui offrir un cadeau. Par contre ne vous étonnez pas s’il ne l’ouvre pas devant vous. Il est préférable d’éviter les fleurs, elles signifient les funérailles, les montres : ils vont penser que leur vie est comptée, un couteau : ça signifie le danger et un savon : ils vont penser que vous les trouvez sale ! Offrez un produit local de chez vous comme une bouteille de vin ou un du parfum européen, vous serez certain de leur faire plaisir !

Bien entendu, s’il vous arrive lors de votre voyage au Vietnam de faire quelques impairs, ils ne vous en tiendront pas rigueur !

Pourquoi voyager avec Travel Designer?

Share This